Mari femme Familles

    Partagez

    Invité
    Invité

    Mari femme Familles

    Message par Invité le Dim 9 Mar - 0:16

    Bismisllahi AR RAHMAN AR RAHIM

    Assalam aleykoum wa rahmatoUAllah wa barakatou


    Q : Quel est l’avis de l’islam sur un homme qui interdit à sa femme de rendre visite à sa famille, car celle-ci cherche à créer des problèmes entre eux et à se mêler de leur vie ? Quel est le minimum que la femme doit à sa famille ? Peut-elle se limiter aux communications téléphoniques et à la correspondance par lettres ?







    R : Le mari a le droit d’interdire à sa femme de rendre visite à sa famille si ces visites ont des conséquences néfastes sur sa religion ou sur son comportement envers lui. L’interdiction de ces visites a pour objectif dans ce cas de repousser les méfaits. La femme peut continuer à avoir des liens avec sa famille à travers le courrier ou les communications téléphoniques, mais seulement dans le cas où aucun inconvénient n’est engendré, car Allah, qu’Il soit élevé, dit :







    « Craignez Allah, donc autant que vous pouvez. »[1]



    Et Allah est le Plus savant.

    D’autre part, une menace terrible a été formulée à l’égard de celui qui veut faire retourner une femme contre son mari ou essaie d’altérer sa relation avec lui. Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit dans un hadith :
    « Maudit est celui qui essaie de retourner une femme contre son mari. »[2]


    c’est-à-dire celui qui essaie de la pousser à avoir un mauvais comportement avec son mari et à lui désobéir.

    Quant aux proches de l’épouse, leur devoir est de veiller à ce que la relation entre leur fille et son mari soit toujours bonne, car ceci est dans son intérêt et le leur.



    · Fatwa de Cheikh Al-Fawzân

    · Kitâb ud-Dacwa (7), page156.




    [1] La Grande Perte, v. 16.


    [2] Un hadith dans ce sens a été rapporté par Ahmad (2/397), par Abû Dâwûd dans le chapitre du divorce (2175) et dans le chapitre du bon comportement selon Abû Hurayra (5170). Ahmad le rapporte également selon Burayda (4/298).







    Q : Je suis une personne de tempérament colérique et j’ai essayé de tenir mes nerfs, mais il se trouve que je me mets en colère sans en être conscient. Je souhaite de votre éminence de m’orienter vers le remède.


    R : Tu dois multiplier les invocations de demande de protection d’Allah contre Satan le Maudit, ou faire les ablutions quand tu sens que tu vas te mettre en colère, car le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a conseillé ces deux remèdes à celui qui se met vite en colère. De surcroît, il faut éviter les causes qui provoquent ta colère, selon tes possibilités, et Allah Exalté dit :







    « Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses. »[sup]1[/sup]






    • Fatwa de cheikh Ben Baz (4/497)


    • Fatâwâ Islâmiyya

      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin - 23:47