être présent aux funéraille d'un non-musulman

    Partagez

    Invité
    Invité

    être présent aux funéraille d'un non-musulman

    Message par Invité le Lun 31 Déc - 23:08

    Questions: Est ce haram d'assister aux funéraille d'un non-musulman?

    Du point de vue de la sharî`ah, un musulman a parfaitement le droit de suivre le cortège funèbre d’un proche non-musulman, décédé en étant resté non-musulman.

    Un hadîth relate en effet que le Messager de Dieu — paix et bénédictions sur lui — ordonna à `Alî — que Dieu l’agrée — d’enterrer son père, Abû Tâlib, qui était resté mécréant et n’avait pas embrassé l’islam.

    Les juristes se fondèrent sur cette tradition prophétique pour prouver qu’il était permis au musulman de suivre le cortège funèbre d’un parent non-musulman.
    Le musulman peut aussi rendre visite à la tombe d’un proche non-musulman car la moralité de la mort est aussi valable dans ce cas. Lorsqu’un musulman voit un cortège funèbre, il doit se lever, même lorsque le défunt est non-musulman. Il doit se tenir debout jusqu’à ce que le cortège funèbre soit passé ou que le défunt soit déposé, fût-il transporté sur les épaules ou sur tout autre moyen de transport, et ce, en vertu de l’enseignement du
    Prophète — paix et bénédictions sur lui — : « Si vous voyez un cortège funèbre, levez-vous jusqu’à ce qu’il soit passé ou que l’on dépose (le défunt).».

    Sheikh Ahmed Asharabassi

    le Conseil Européen pour la Fatwa et la Recherche a donné une fatwa dans ce sujet qu'une personne peut assister a des funerailles dans une eglise ou un temple a condition qu'il ne participe pas aux priéres et rites.
    l'intention dans tout cela doit être de respecter le droit de sa famille à sa bienséance, d’accomplir son devoir d’accompagner ses proches dans leur chagrin, de renforcer ses liens avec eux et d’éviter leur rupture par son absence en ces moments de douleur.
    l'être humain avec sa nature a besoin d'exprimé ses sentiments envers les personnes décédé de sa famille même s'ils sont pas musulman ..une fois le prophéte -paix et salut de Dieu soient sur Lui -a visité la tombe de sa mére (qui n'etait pas musulmane)et Il a pleuré et a fait pleurer ceux qui été avec lui et Il a dit j'ai demandé permission a Dieu de demander pardon auprés de Lui pour ma mére et Il a refusé, et je Lui est demandé la permission de visiter sa tombe et il me l'a accordé".

    Et en plus de ca l'Islam a appelé au respect de l'être humain qu'il soit croyant ou pas pendant sa vie ou aprés sa mort Un jour, alors que le Messager — paix et bénédictions sur lui — était assis, voyant arriver un cortège funèbre, il se leva. On lui dit qu’il s’agissait du cortège d’un non-musulman. Il s’indigna : « N’est-ce pas une âme ?! »

      La date/heure actuelle est Mer 18 Jan - 21:07